GNU QUARTET au Zèbre de Bellevile

Le Gnu Quartet (prononcez Gnu Quartet !) c’est 4 italiens dans le vent ! Le vent chaud de Gènes dont les membres sont originaires
Le GNU QUARTET sont 4 jeunes italiens dans le vent ! Le vent chaud du port de Gènes (Italie) dont les membres sont originaires.

Prononcez « New Quartet » ! 3 garçons aux cordes (violoncelle, violon, violon alto) et une fille (flute traversière) composent ce quartet atypique et génial. Venant de l?univers de la musique classique, cet univers qui leur a enseigné la rigueur tant dans l?écriture, les arrangements que dans l?interprétation. Avec ce nouvel album « Something Gnu », le GNU QUARTET a décidé de frapper aux portes du Jazz, avec humour, énergie, générosité.

Ils reviennent à leurs jeunes années et (re)visitent, instruments en bandoulière, toutes les musiques sauf le classique ! Ainsi, les quatre musiciens convoquent les figures des Beatles, Police, Nougaro, U2, Muse ou encore Michael Jackson.

Ils agrémentent également l?album de quelques très belles compositions personnelles.

On dresse l?oreille à l?écoute de ces titres qui font partie de l?inconscient collectif, et l?on est surpris par la qualité, l?inventivité des arrangements.

Le travail de réécriture est subtil, Il ne s?agit pas d?une relecture linéaire de ces titres, mais plutôt d?une réappropriation joyeuse, dynamique et dionysiaque.

Même si l?on ne perd jamais le fil, les surprises harmoniques sont rafraichissantes, et les arrangements tous aussi étonnants que détonants. Les musiciens vibrent, improvisent et s?enivrent d?une liberté d?action hors des sentiers classiques. La maîtrise de chaque instrument est époustouflante, devenant l?expression l?âme, la pensée de chacun d?entre eux.

Les interprétations sont GNU Quartet révèlent cette complicité et le réel lien d?amitié qui les unit depuis tant d?année. Sur scène les quatre compères, s?affranchissant de leurs partitions jouent ensemble, se regardant autant qu?il regarde un public médusé par ce mélange de virtuosité, d?humour et d?énergie. Une belle ouverture d?esprit et, entre jazz, classique et pop, une réunion élégante de toutes les musiques.

Le premier single radio « Undisclosed Desires » a été classé n°1 du Top Jazz I tunes en Italie lors de sa publication et également fait l?objet d?un sublime clip vidéo, réalisé par Andrea Linke visible sur YouTube.

Le Gnu Quartet présentera son album en avant première à Paris le 6 octobre au Zèbre de Belleville.

Le Gnu Quartet
Stefano Cabrera : violoncelle
Francesca Rapetti : flute traversière
Raffaele Rebaudengo : violon
Roberto Izzo : violon alto

Track-Listing
Beat it (M. Jackson)
Undisclosed Desires (Muse)
Cinéma (Claude Nougaro)
Megun Megun (Fabrizo di Andrè)
Misread (Erik Boe)
Message in a Bottle (Sting)
Carta o Contanti (Stefano Cabrera)
Norwegian Wood (John Lennon, Maul Mc Cartney)
Mr. T (Stefano Cabrera)
Le Jazz et la Java (Claude Nougaro)
Una Giornata Uggiosa (Lucio Battisti)
Beautiful Day (U2)

www.gnuquartet.com
GNU QUARTET
Le Zèbre de Bellevile
La Zèbre de Belleville
63 Boulevard de Belleville 11° arr. Paris?


Trouver cet endroit avec Google Maps

Gnu quartet – Undisclosed Desires
Métro
Belleville (lignes 2, 11)
Horaires
LE JEUDI 6 OCTOBRE 2011 à 20 h 30
(Ouverture des portes et petite restauration à partir de 19h30)
Tarifs
EN PREVENTE
SUR PLACE
RESAS : FNAC – TICKETNET

Laisser un commentaire