Cibles d’art

des oeuvres d’art criblées de balles

Selon une tradition du XVI siècle particulièrement développée dan le nord de l’Europe, des cibles « artistiques » étaient créées est utilisées pendant la chasse à la place des animaux. Dans beaucoup de cas c’étaient des très belles représentations d’animaux très finement fabriquées et décorées qui finissaient par être atteinte par les projectiles des chasseurs en compétition entre eux. En termes artistiques cette pratique est très intéressante puisqu’elle anticipe les idées contemporaines sur la destruction de l’oeuvre comme partie intégrante du processus créatif. Une cinquantaine de cibles anciennes est donc exposée et confronté avec des ouvres contemporaines de Jasper Jons, Lucio Fontana, Niki de Saint Phalle, Anne Deleporte, Camilia Sposati, Pierre et Gilles et Stephen Dean.

Saint Sébastien, Pierre et Gilles, 1987, Modèle Bouabdallah Benkamla – Paris, Col part. (Courtesy Jérôme de Noirmont)
Hors-d’oeuvre, Niki de Saint-Phalle, 1960, Col. part. (Cr 2012 Niki Charitable Art Foundation Courtesy galerie N et GP Vallois).jpg
Cibles
Musée de la Chasse et de la Nature
Hôtel de Mongelas – 62, rue des Archives – 75003 Paris

Trouver avec googlemaps

Métro
Saint-Paul, Chemin vert (lignes 1, 8)
Horaires
de 11 h 00 à 18 h 00 tous les jours sauf les lundis et jours fériés
Nocturne les mercredis jusqu?à 21 h 30
Tarifs
? 8 euros plein tarif
? 6 euros tarif réduit
(étudiants de 18 à 25 ans, demandeurs d?emploi, familles nombreuses, membres de certaines sociétés savantes?)
? Gratuit
(moins de 18 ans)

Laisser un commentaire