Dayiwul Lirlmin

Une oeuvre aborigène sur la terasse du Musée du Quai Branly
De la Land Art en plein Paris? L’idée de l’artiste aborigène Lena Nyadby rappelle en fait ce courant de l’art contemporain qui a produit des oeuvres sur grande échelle laissées exposées aux éléments. La différence est que ici le contexte est urbain et non pas naturel et que l’oeuvre est visible de Google Earth ou bien de la Tour Eiffel! L’inauguration se tiendra le 6 juin. L??uvre peinte sur la terrasse de la médiathèque est un détail du tableau Dayiwul Lirlmim (Ecailles de
barramundi) de Lena Nyadbi. Elle est réalisée à l?aide de 172 pochoirs de 3 m x 1,5 m, soit un coefficient d?agrandissement de 46, pour permettre une meilleure définition et une bonne visibilité depuis la tour Eiffel. Cette ?uvre sera la plus importante installation permanente d?art Aborigène contemporain en dehors de l?Australie.
Copyright ©Musée du Quai Branly
Dayiwul Lirlmin
Musée du Quai Branly
37, Quai Branly
75007 Paris

Trouver sur googlemaps

Métro
Bir-Hakeim, École Militaire ou Alma-Marceau (lignes 6, 8, )

Laisser un commentaire