Le Danger de l’âme

un stage de danse-théâtre autour de la Tarentelle, danse traditionnelle des régions du sud de l’Italie, dont l’origine provient des rites antiques dionysiaques et du culte des mystères
Les rites antiques sont la matrice de notre société contemporaine, parce que la morsure de l’araignée est le symbole des forces souterraines qui sont en nous, l’expression du malaise de l’homme, qui à travers la danse et la musique donne corps à ses forces naufragées et les transforme en quelque chose de créatif et de vital. Les rencontres seront conduites par Anna Dego, diplômée de l’école dramatique du Teatro Stabile de Gênes. Elle a commencé à travailler comme comédienne dans des compagnies théâtrales italiennes aux côtés de comédiens tels que Toni Servillo, Luca De Filippo, Lello Arena, Mariangela Melato pour les mises en scène de Marco Sciaccaluga, Franco Branciaroli, Benno Besson, Claudio Collovà et Elio De Capitani entre autres. La rencontre avec la chorégraphe Adriana Borriello, à l’occasion du spectacle Tango barbare de Copi, marque un tournant dans sa carrière vers le langage de la danse. En 2002, elle rencontre Christina Pluhar, directrice de l’ensemble musical l’Arpeggiata, avec lequel elle travaille régulièrement comme danseuse et chorégraphe dans des programmes tels que La Tarantella, All’Improvviso, Los Impossibles, Dance around the World, présentés dans les plus grands festivals internationaux (Hong Kong Arts festival, Istanbul Muzik Festivali, Walt Disney Concert Hall à Los Angeles, Flagéy à Bruxelles, au Théâtre du Châtelet à Paris et à Carnegie Hall à New Yo).
Association suDanzare –
sudanzaresudanzare@gmail.com
Le Danger de l’âme – Voyage autour de la Tarentelle
c/o Micadanses
16 rue Geoffroy l’Asnier
75004 Paris

Trova dove su googlemaps

Métro
Pont Marie ou Saint Paul (7 ou 1)
Info
sudanzaresudanzare@gmail.com

Laisser un commentaire