Monstruosités

attraction et répulsion envers les « monstres » en 70 films
Si le cinéma est finalement n’est comme baraque de foire et en a partiellement partagé l’esprit, il est vrai que par rapport aux monstres il a su évoluer un regard plus nuancé. Bien au de là de la parade exhibée de la monstruosité, le cinéma a développé une attitude plus tendre envers la difformité. Avec Freaks de Tod Browning les monstres deviennent le sujet du film. Ils ont même une sensibilité et souffrent leur condition. D’après Browning beaucoup de réalisateurs ont décliné de manière plus ou moins conventionnelle l’idée de la monstruosité. Chez Lynch, Jodorowsky ou Cronenberg, par exemple, les monstres deviennent des révélateurs sociaux et politiques.
De « Dracula » de Terence Fisher au « Mari de la femme à barbe » de Marco Ferreri, ce cycle de 70 film met en évidence les différentes attitudes et sentiments que les monstres suscitent en nous. Au programme aussi des ciné-concerts à ne pas manquer.
Bande-annonce du cycle « Monstruosités »
Monstruosités
Forum des Images
2, rue du Cinéma Forum des Halles – Porte Saint-Eustache
75001


Trouver sur googlemaps

Métro
Châtelet – Les Halles (lignes 1, 4, 7 et 14 – sortie Saint-Eustache, Place Carrée)
Horaires
Consulter le programme sur le site indique ci-dessous
Tarifs
plein tarif 6 euros
tarif reduit 5 euros

Laisser un commentaire