Cinéaste engagé, artiste en colère, Francesco Rosi est l’auteur d’une ?uvre qui tout en dénonçant les tares politiques de l’Italie, n’a jamais délaissé les exigences de la fiction et du spectacle
Cinéaste citoyen, Rosi a arpenté l’Italie pour en saisir les contradictions et les maux. Il a puisé son inspiration aux sources du Mezzogiorno – Naples, la Sicile, la Lucanie -, mais aussi aux sources hispaniques. Auteur de ses sujets, il a su s’appuyer sur des romans et des témoignages, adaptant les contes du Napolitain Basile, les récits autobiographiques du Sarde Emilio Lussu ou des Turinois Carlo Levi et Primo Levi, s’appuyant aussi sur le roman de politique fiction du Sicilien Leonardo Sciascia et s’ouvrant à des influences étrangères avec Georges Bizet et Prosper Mérimée, Gabriel García Márquez, Edmonde Charles-Roux. Des projets avortés, notamment un film consacré à Che Guevara ou une adaptation du Jules César de Shakespeare, soulignent cette dimension internationale, visible aussi dans ses films tournés en Allemagne (I Magliari), aux États-Unis (Lucky Luciano, Oublier Palerme), dans l’Europe de l’Est (La Trêve).

Au cours de ces dernières années, tournant le dos au cinéma qui ne lui offrait plus les conditions nécessaires pour la poursuite de son travail, il s’est consacré au théâtre, mettant en scène – nouvelle immersion dans la culture napolitaine – plusieurs pièces d’Eduardo De Filippo, notamment Filumena Marturano et Napoli milionaria. Par certains aspects, Francesco Rosi, que ses amis surnomment affectueusement « le professeur », s’est érigé en conscience morale du cinéma italien, en artiste qui a passé sa vie à se battre pour ses idées

www.cinematheque.fr
UOMINI CONTRO (1970)
Francesco Rosi, un cinéaste citoyen
Cinémathèque Française
77 rue de Bercy
75012 Paris


Trova dove su googlemaps

Métro
Bercy (lignes 6 ou 14)
Horaires
Consultez le site indiqué ci-dessous
Tarifs
Plein tarif 6,50 euros
Tarif reduit 5,00 euros
3,50 euros pour les moins de 18 ans

Laisser un commentaire

0

Your Cart