ATELIER d’ART – Dessine ton horizon à La FONDERIE

Ateliers : « Dessine ton horizon »
à la FONDERIE – Pôle artistique de création – FONTENAY SOUS BOIS
weekend du 11/12 juillet 2020
Flyer de la Manifestation – © la FONDERIE – FONTENAY-SOUS-BOIS

 

Répondant à l’impulsion donnée par le service culturel de la ville, la FONDERIE, Pôle Artistique de création de FONTENAY-SOUS-BOIS, association de laquelle je suis membre actif, a mis en une ouverture en milieu de cet été post-confinement.

A cette occasion on pourra participer à des

ateliers tout public et gratuits.

Vous êtes les bienvenus !

Voici le programme :

Ateliers du we 11/12 juillet 2020 :
« Dessine ton horizon »

Ateliers animés par

Dana RADULESCU : gravure

Sébastien DUMONT : vidéo

Luc ARRIGNON : calligraphie 



Horaires : de 14h30 à 16h30

Max 10 personnes/ atelier

Le thème proposé lors de ces ateliers est : Dessine ton horizon. 
« Car nous accentuons en même temps notre exposition virtuelle déjà mise en route, appelée «Ouvrons l’horizon», dont le bouquet final sera les 18, 19 et 20 septembre lors du  « 13ème anniversaire du patrimoine de la Fonderie ». »

Toutes les informations sur : www.la-fonderie.org


la FONDERIE, Pôle Artistique de création
23, rue de Neuilly
94120 Fontenay-sous-Bois
01 49 74 02 96


Image : © la FONDERIE
Source:  © la FONDERIE

REPORTAGE – Bacon au Centre Pompidou

Dessin fait le 14 septembre 2019 au Centre Pompidou – Paris, pendent une performance de l’Agence de Notation – « Son action consiste à investir des espaces protégés de l’évaluation où n’existe encore aucune forme d’expertise institutionnelle ».
Buy:
Original Art, Drawing 21×29.7 cm
by Stefano Zago (France)
Buy the original: €150.00
Prints available from €19.00
ID 12605291 @artmajeur

VIVE LA VIE – Musique, Danse, Théâtre à la Gaîté-Montparnasse

COMPAGNIE INTERFACE – Jusqu’qu au 29/04/2020 –  – Mise en scène de André PIGNAT et Géraldine LONFAT
Affiche Vive la vie_© www.gaite.fr – Compagnie Interface
Laissez-vous emporter par un flot d’énergie et d’émotions avec ce spectacle musical époustouflant qui réunit Opéra, Danse et Théâtre.
Avec « Vive la Vie », la Compagnie Interface évoque l’évolution des mentalités sur nos terres depuis l’apparition de l’électricité et de l’eau courante. Hymne à nos aïeux qui ont tout donné pour le bonheur de leur descendance. Prise de conscience que nous aussi, un jour, serons les
ancêtres de nos enfants et qu’à ce titre nous avons la responsabilité de laisser le meilleur. En racontant notre Histoire, nous racontons la vôtre.
Chacun peut entrer de plein pied dans cette épopée du XXème siècle en revisitant la Vie de sa propre région.Un spectacle unifiant les êtres et les cultures… Déjà plus de 20 000 personnes ont ovationné « Vive la Vie » dans le monde entier.

VIVE LA VIE – COMPAGNIE INTERFACE

Mise en scène de André PIGNAT et Géraldine LONFAT
Texte de Thomas LAUBACHER 
Sur une musique originale de André PIGNAT et Johanna RITTINER SERMIER

SURTITRAGE EN ANGLAIS
ENGLISH SUBTITLES
Les samedis à 16h30 et les dimanches à 20h30
Les lundis à 20h et les mardis à 19h

Chorégraphie de Géraldine LONFAT – Texte de Thomas LAUBACHER – Costumes de Kim SALAH – Lumières de Jérôme HUGON
Avec Géraldine LONFAT, Thomas LAUBACHER, Sara DOTTA, Anaïs GRIBALDI, Paul PATIN ou Xavier LOIRA, Joseph VIATTE, Daphné RHEA PELLISSIER

THEATRE DE LA GAITE MONTPARNASSE
26, rue de la GAITE 75014 Paris
TEL : 01 43 20 60 56

Le programme complet du THÉÂTRE DES MATHURINS ici

Image : Affiche Vive la vie_© www.gaite.fr – Compagnie Interface

Giorgio Petracci à la Curieuse Galerie

Giorgio Petracci expose ses pastels à la Curieuse Galerie – Paris 11ème

Vibrations automnales

« Il desiderio è quello di carpire una nuvola di passaggio, di sentirne l’odore e di sfiorarla senza arrestarne la corsa. La memoria che conservo di questo attimo mi aiuta ad associare dei colori alle impressioni ricevute.
Nel mio lavoro cerco di illustrare le mutazioni di questo passaggio che innescano una serie di movimenti appena percettibili.
Tutto sembra fermarsi quando invece una fessura ci apre una finestra sul vuoto dove, finalmente, regna un’assenza di vincoli.
Come fosse una destinazione prestabilita l’occhio, trascinando con se anche la mente, ci dirige verso questo luogo dove linee e colori sono liberi di occupare lo spazio e di interpretarne i volumi.
Quello che più mi preme è descrivere questo scorrere pacato, seppur inarrestabile, e che cela, al suo interno, un nucleo incandescente di sensazioni.
La maggior parte dei lavori realizzati per questa mostra sono la mia traduzione cromatica di questi attimi in sospensione come specchi generosi che riflettono più di quello che vediamo abitualmente in loro. » Giorgio Petracci

Giorgio Petracci – Pastels
Du 20/11/2019 au 28/12/2019
à la Curieuse Galerie – Paris 11ème

Curieuse Galerie – 25 rue Chanzy 75011 Paris
Informazioni pratiche
Le programme des expositions à la Curieuse Galerie ici

http://giorgiopetracci.com

Source: Texte écrit par © Giorgio Petracci
Images : © Giorgio Petracci © Curieuse Galerie

Crossing the Color Line – Un documentaire de Sabrina Onana

Un film documentaire de Sabrina Onana sur la condition des jeunes enfants d’immigrants d’ascendance africaine en Italie qui raconte l’histoire de 12 garçons et filles à travers les témoignages recueillis.

Dans un contexte sociopolitique caractérisé par l’avancée de la droite populiste et la généralisation du mécontentement populaire, l’Italie apparaît comme un terrain fertile pour l’exacerbation des comportements racistes et xénophobes et pour la légitimation des stéréotypes et préjugés ethniques.
L’alarmisme de la rhétorique politico-médiatique sur la question migratoire et les choix d’un gouvernement anti-immigration dans le domaine des politiques ont contribué à créer l’image d’un « étranger » devenu metus hostilis, fomentant et entretenant une haine sociale envers l’immigré.

Dans ce même contexte, les enfants d’immigrés luttent pour l’égalité, l’égalité des droits et le respect de la vie humaine, sans distinction aucune. Italiens par expérience mais pas par « sang », les enfants d’ascendance africaine, accusés d' »africaniser » ou d' »islamiser » l’Italie, portent malgré eux le stigmate de l’étranger et sont perçus comme des turbulateurs de l’équilibre ethnique et culturel de leur pays, ce qui met en cause leur caractère italien et leur refuse leur nationalité jusqu’à leur majorité.

Du Nord au Sud, ce documentaire-témoignage raconte les histoires, les expériences et les points de vue des « nouveaux Italiens » d’origine africaine. Une jeunesse consciente avec une identité riche, complexe et parfois hésitante, raconte sa relation avec l’Italie, avec le pays d’origine des parents, avec sa propre nationalité.

Valorisant à la première personne l’histoire des jeunes italiens d’ascendance africaine, le documentaire lui offre l’opportunité de reprendre possession du récit en exprimant son attachement aux racines, son acceptation de soi, sa double appartenance…

Au-delà de la ligne de couleur, les visages, les regards, les émotions, les sentiments et les réalités individuelles et collectives de cette jeunesse nous permettent de repenser l’identité et l’italianité, en redéfinissant les frontières géographiques et politiques traditionnelles et en prenant en compte la diversité de l’Italie contemporaine.

CROSSING THE COLOR LINE
A documentary movie by Sabrina ONANA



Caractéristiques techniques – Durée : 60 minutes environ
Genre – Documentaire factuel
Réalisateur : Sabrina Onana
Contacts : sabrinaonana.documentary@gmail.com



Un film documentario di Sabrina Onana sulla condizione dei giovani figli di immigrati afro-discendenti in Italia che racconta le storie di 12 ragazzi e ragazze attraverso le testimonianze raccolte.

In un contesto socio-politico caratterizzato dall’avanzare della destra populista e dalla generalizzazione del malcontento popolare, appare in Italia un terreno fertile all’esacerbarsi di comportamenti razzisti e xenofobi e propenso alla legittimazione di stereotipi e pregiudizi etnici.
L’allarmismo della retorica politico-mediatica riguardo la questione migratoria e le scelte di un governo anti-immigrazionista in materia di policies hanno contribuito alla fabbricazione dell’immagine di uno “straniero” diventato metus hostilis,​ fomentando ed intrattenendo l’odio sociale verso l’immigrato.

In questo stesso contesto i figli di immigrati lottano per l’uguaglianza, i pari diritti ed il rispetto della vita umana, senza alcuna distinzione. Italiani di esperienza ma non “di sangue”, i figli di immigrati afro-discendenti, accusati di “africanizzare” o “islamizzare” l’Italia, portano loro malgrado lo stigma dello straniero e vengono percepiti come turbatori dell’equilibrio etnico-culturale del loro Paese, che mette in dubbio la loro italianità e gli rifiuta la nazionalità fino al compimento della maggiore età.

Da Nord a Sud questo documentario-testimonianza racconta le storie, le esperienze ed i punti di vista dei “nuovi italiani” afro-discendenti. Una gioventù cosciente e dall’identità ricca, complessa e talvolta titubante, racconta il suo rapporto con l’Italia, con il paese d’origine dei genitori, con la propria nazionalità.

Valorizzando il racconto in prima persona dei giovani italiani afro-discendenti, il documentario gli offre l’opportunità di riappropriarsi della narrazione esprimendosi sull’attaccamento alle radici, sull’accettazione di sé, sulla doppia appartenenza…

Oltre la linea del colore, i volti, gli sguardi, le emozioni, i sentimenti e le realtà individuali e collettive di questa gioventù ci permettono di ripensare l’identità e l’italianità, ridefinendo le frontiere geografiche e politiche tradizionali e tenendo conto della diversità dell’Italia contemporanea.

Source : Dossier Presse – © Sabrina Onana
Image: Affiche du documentaire – Dossier Presse – © Sabrina Onana