Exposition Virtuelle au Louvre – FIGURE d’Artiste

La Petite Galerie du Louvre propose, pour sa 5e saison, une exposition intitulée « Figure d’artiste ». Elle accompagne le cycle d’expositions que le musée consacre en 2019-2020 aux génies de la Renaissance : Vinci, Donatello, Michel-Ange ou Altdorfer.

Albrecht Dürer,
Portrait de l’artiste tenant un chardon © Musée du Louvre / Erich Lessing
C’est à la Renaissance que l’artiste affirme son indépendance et cherche à quitter le statut d’artisan pour revendiquer une place particulière dans la cité. Cette invention de la figure de l’Artiste a cependant une histoire plus ancienne et complexe que l’ampleur des collections du Louvre permet de mesurer, des premières signatures d’artisans dans l’Antiquité aux autoportraits de l’époque romantique. La signature, l’autoportrait, l’invention du genre de la biographie d’artiste servent son dessein : mettre en images les mots et accéder à la renommée accordée aux poètes inspirés par les Muses. En France, l’Académie royale de peinture et de sculpture et le Salon, première exposition temporaire d’art contemporain, apportent, sous le regard de la critique, la reconnaissance et les commandes aux artistes avant qu’ils ne soient consacrés par leur entrée au musée. C’est ainsi que le lien ancien entre les arts visuels et les textes a conduit à inviter, cette année, la littérature pour un dialogue fécond entre textes et images.
 
Les actualités et rendez-vous au Musée du LOUVRE
 
Visite virtuelle de l’exposition
 
Source : https://petitegalerie.louvre.fr/visite-virtuelle/saison5/ – Image:  Albrecht Dürer,
Portrait de l’artiste tenant un chardon © Musée du Louvre / Erich Lessing

#CultureChezNous – EXPOSITION – Lieux saints partagés

Musulmane priant dans le Caveau des Patriarches, Hébron, 2014 © Manoël Pénicaud / Mucem-IDEMEC
Pour
#CultureChezNous
le MUSÉE de L’HISTOIRE DE L’IMMIGRATION
vous propose le mieux de ses expositions en vision libre.
 
Voici une exposition où résonne le vivre ensemble.

Lieux saints partagés

En Europe et en Méditerranée, la question des identités religieuses est l’une des plus sensibles du XXIe siècle. Pourtant, depuis leurs origines, les trois monothéismes (judaïsme, christianisme, islam) partagent des croyances, des pratiques, des figures tutélaires et des sanctuaires.

#CultureChezNous – La Philharmonie chez nous en famille

Les institutions culturelles sont fermées mais la culture reste accessible!
En ces temps de confinement, je partagerai des initiatives digitales originales et gratuites pour continuer d’apprendre, de découvrir, de s’émerveiller, depuis son canapé, avec de l’art, du patrimoine, des spectacles mais aussi de l’histoire ou des sciences…

 la Philharmonie vous propose des activités et programmes à partager en famille. Chaque semaine, découvrez une proposition inédite dédiée aux enfants et à leurs familles : concert jeune public en vidéo, jeu de culture musicale, instruments du Musée, œuvre musicale commentée et illustrée, etc.

CLIQUEZ ICI pour VISITER
L’ARTICLE DÉDIÉ SUR LE SITE

Les actualités et rendez-vous DIGITALES en accès LIBRE


Source : Pour le texte, marci à PIERRE LAPORTE COMMUNICATION – 
@mb.philarmonie-de-paris.fr
Image:philarmonie-en-famille-©mb.philarmonie-de-parisfr

#CultureChezNous – Théâtre des Champs-Elysées – OPERAS DE MOZART

Chères spectatrices, chers spectateurs,
pour #CultureChezNous, le Théâtre des Champs-Elysées vous propose le mieux de ses concerts.
Voici les prochains rendez-vous pour (re)vivre des moments forts qui ont eu lieu sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées
 
Les vendredis à 19H30 sur la chaîne Youtube 
DIFFUSION D’OPERAS DE MOZART !
Les actualités au Théâtre des Champs-Elysées

Source : http://www.theatrechampselysees.fr – Image: Affiche réalisée pour le Théâtre par l’affichiste Coulon (1888-1956), pionnier de l’affiche moderne – © Coulon,collection du Théâtre des Champs-Elysées

CINEMA – Les 100 ans de Toshiro Mifune

CARLOTTAVOD nous rappelle qu’aujourd’hui Toshiro Mifune aurait eu 100 ans..

c’est le Centenaire de l’immense Toshiro Mifune, l’acteur fétiche d’Akira Kurosawa. Pour lui rendre hommage, le Vidéo Club Carlotta Films vous propose de découvrir son unique film en tant que réalisateur : L’HÉRITAGE DES 500 000, un formidable film d’aventures. Mais aussi MIFUNE, LE DERNIER DES SAMOURAÏS, un documentaire passionnant sur la vie incroyable de Toshiro Mifune.

THE ELEPHANT MAN – Le film et un livre par CarlottaVod

CarlottaFilm nous propose le chef-d’œuvre de David Lynch, ELEPHANT MAN en version restaurée pour son 40ème anniversaire.

© Affiche du film – Carlottavod.com
Londres, 1884. Frederick Treeves, jeune et brillant chirurgien, croise la route de John Merrick, un homme difforme et complètement défiguré devenu phénomène de foire. Il est surnommé « Elephant Man » car sa mère aurait été renversée par un éléphant alors qu’elle était enceinte de lui. Après l’avoir arraché des mains de Bytes, son propriétaire violent, le Dr Treeves le recueille à l’hôpital pour étudier son cas. Alors qu’il pense que son patient n’est pas doté des mêmes capacités intellectuelles que ses congénères, il découvre en John Merrick un homme meurtri, intelligent et doué d’une grande sensibilité…

Pour la promotion du film même un livre sur le film a eté édité, mais … pour les problèmes lié au virus, ne peut pas être distribué. 
Carlotta à donc décidé de l’offrir gratuitement en pdf. Vous le pouvez trouver ICI

EXPOSITION – Le LOUVRE – Figure d’artiste

 La Petite Galerie du Louvre propose, pour sa 5e saison, une exposition intitulée « Figure d’artiste ». Elle accompagne le cycle d’expositions que le musée consacre en 2019-2020 aux génies de la Renaissance : Vinci, Donatello, Michel-Ange ou Altdorfer.

Albrecht Dürer,
Portrait de l’artiste tenant un chardon

© Musée du Louvre / Erich Lessing

C’est à la Renaissance que l’artiste affirme son indépendance et cherche à quitter le statut d’artisan pour revendiquer une place particulière dans la cité. Cette invention de la figure de l’Artiste a cependant une histoire plus ancienne et complexe que l’ampleur des collections du Louvre permet de mesurer, des premières signatures d’artisans dans l’Antiquité aux autoportraits de l’époque romantique. La signature, l’autoportrait,  l’invention du genre de la biographie d’artiste servent son dessein : mettre en images les mots et accéder à la renommée accordée aux poètes  inspirés par les Muses. En France, l’Académie royale de peinture et de sculpture et le Salon, première exposition temporaire d’art contemporain, apportent, sous le regard de la critique, la reconnaissance et les commandes aux artistes avant qu’ils ne soient consacrés par leur entrée au musée. C’est ainsi que le lien ancien entre les arts visuels et les textes  a conduit à inviter, cette année, la littérature pour un dialogue fécond entre textes et images.

Les actualités et rendez-vous au Musée du LOUVRE

Source : https://petitegalerie.louvre.fr/visite-virtuelle/saison5/ – Image: © https://petitegalerie.louvre.fr – Albrecht Dürer,
Portrait de l’artiste tenant un chardon © Musée du Louvre / Erich Lessing

VIVE LA VIE – Musique, Danse, Théâtre à la Gaîté-Montparnasse

COMPAGNIE INTERFACE – Jusqu’qu au 29/04/2020 –  – Mise en scène de André PIGNAT et Géraldine LONFAT
Affiche Vive la vie_© www.gaite.fr – Compagnie Interface
Laissez-vous emporter par un flot d’énergie et d’émotions avec ce spectacle musical époustouflant qui réunit Opéra, Danse et Théâtre.
Avec « Vive la Vie », la Compagnie Interface évoque l’évolution des mentalités sur nos terres depuis l’apparition de l’électricité et de l’eau courante. Hymne à nos aïeux qui ont tout donné pour le bonheur de leur descendance. Prise de conscience que nous aussi, un jour, serons les
ancêtres de nos enfants et qu’à ce titre nous avons la responsabilité de laisser le meilleur. En racontant notre Histoire, nous racontons la vôtre.
Chacun peut entrer de plein pied dans cette épopée du XXème siècle en revisitant la Vie de sa propre région.Un spectacle unifiant les êtres et les cultures… Déjà plus de 20 000 personnes ont ovationné « Vive la Vie » dans le monde entier.

VIVE LA VIE – COMPAGNIE INTERFACE

Mise en scène de André PIGNAT et Géraldine LONFAT
Texte de Thomas LAUBACHER 
Sur une musique originale de André PIGNAT et Johanna RITTINER SERMIER

SURTITRAGE EN ANGLAIS
ENGLISH SUBTITLES
Les samedis à 16h30 et les dimanches à 20h30
Les lundis à 20h et les mardis à 19h

Chorégraphie de Géraldine LONFAT – Texte de Thomas LAUBACHER – Costumes de Kim SALAH – Lumières de Jérôme HUGON
Avec Géraldine LONFAT, Thomas LAUBACHER, Sara DOTTA, Anaïs GRIBALDI, Paul PATIN ou Xavier LOIRA, Joseph VIATTE, Daphné RHEA PELLISSIER

THEATRE DE LA GAITE MONTPARNASSE
26, rue de la GAITE 75014 Paris
TEL : 01 43 20 60 56

Le programme complet du THÉÂTRE DES MATHURINS ici

Image : Affiche Vive la vie_© www.gaite.fr – Compagnie Interface

Théâtre des Champs-Elysée – Actualitées

Les actualités et rendez-vous au Théâtre des Champs-Elysées

Source : http://www.theatrechampselysees.fr – Image: Affiche réalisée pour le Théâtre par l’affichiste Coulon (1888-1956), pionnier de l’affiche moderne – © Coulon,collection du Théâtre des Champs-Elysées

Crossing the Color Line – Un documentaire de Sabrina Onana

Un film documentaire de Sabrina Onana sur la condition des jeunes enfants d’immigrants d’ascendance africaine en Italie qui raconte l’histoire de 12 garçons et filles à travers les témoignages recueillis.

Dans un contexte sociopolitique caractérisé par l’avancée de la droite populiste et la généralisation du mécontentement populaire, l’Italie apparaît comme un terrain fertile pour l’exacerbation des comportements racistes et xénophobes et pour la légitimation des stéréotypes et préjugés ethniques.
L’alarmisme de la rhétorique politico-médiatique sur la question migratoire et les choix d’un gouvernement anti-immigration dans le domaine des politiques ont contribué à créer l’image d’un « étranger » devenu metus hostilis, fomentant et entretenant une haine sociale envers l’immigré.

Dans ce même contexte, les enfants d’immigrés luttent pour l’égalité, l’égalité des droits et le respect de la vie humaine, sans distinction aucune. Italiens par expérience mais pas par « sang », les enfants d’ascendance africaine, accusés d' »africaniser » ou d' »islamiser » l’Italie, portent malgré eux le stigmate de l’étranger et sont perçus comme des turbulateurs de l’équilibre ethnique et culturel de leur pays, ce qui met en cause leur caractère italien et leur refuse leur nationalité jusqu’à leur majorité.

Du Nord au Sud, ce documentaire-témoignage raconte les histoires, les expériences et les points de vue des « nouveaux Italiens » d’origine africaine. Une jeunesse consciente avec une identité riche, complexe et parfois hésitante, raconte sa relation avec l’Italie, avec le pays d’origine des parents, avec sa propre nationalité.

Valorisant à la première personne l’histoire des jeunes italiens d’ascendance africaine, le documentaire lui offre l’opportunité de reprendre possession du récit en exprimant son attachement aux racines, son acceptation de soi, sa double appartenance…

Au-delà de la ligne de couleur, les visages, les regards, les émotions, les sentiments et les réalités individuelles et collectives de cette jeunesse nous permettent de repenser l’identité et l’italianité, en redéfinissant les frontières géographiques et politiques traditionnelles et en prenant en compte la diversité de l’Italie contemporaine.

CROSSING THE COLOR LINE
A documentary movie by Sabrina ONANA



Caractéristiques techniques – Durée : 60 minutes environ
Genre – Documentaire factuel
Réalisateur : Sabrina Onana
Contacts : sabrinaonana.documentary@gmail.com



Un film documentario di Sabrina Onana sulla condizione dei giovani figli di immigrati afro-discendenti in Italia che racconta le storie di 12 ragazzi e ragazze attraverso le testimonianze raccolte.

In un contesto socio-politico caratterizzato dall’avanzare della destra populista e dalla generalizzazione del malcontento popolare, appare in Italia un terreno fertile all’esacerbarsi di comportamenti razzisti e xenofobi e propenso alla legittimazione di stereotipi e pregiudizi etnici.
L’allarmismo della retorica politico-mediatica riguardo la questione migratoria e le scelte di un governo anti-immigrazionista in materia di policies hanno contribuito alla fabbricazione dell’immagine di uno “straniero” diventato metus hostilis,​ fomentando ed intrattenendo l’odio sociale verso l’immigrato.

In questo stesso contesto i figli di immigrati lottano per l’uguaglianza, i pari diritti ed il rispetto della vita umana, senza alcuna distinzione. Italiani di esperienza ma non “di sangue”, i figli di immigrati afro-discendenti, accusati di “africanizzare” o “islamizzare” l’Italia, portano loro malgrado lo stigma dello straniero e vengono percepiti come turbatori dell’equilibrio etnico-culturale del loro Paese, che mette in dubbio la loro italianità e gli rifiuta la nazionalità fino al compimento della maggiore età.

Da Nord a Sud questo documentario-testimonianza racconta le storie, le esperienze ed i punti di vista dei “nuovi italiani” afro-discendenti. Una gioventù cosciente e dall’identità ricca, complessa e talvolta titubante, racconta il suo rapporto con l’Italia, con il paese d’origine dei genitori, con la propria nazionalità.

Valorizzando il racconto in prima persona dei giovani italiani afro-discendenti, il documentario gli offre l’opportunità di riappropriarsi della narrazione esprimendosi sull’attaccamento alle radici, sull’accettazione di sé, sulla doppia appartenenza…

Oltre la linea del colore, i volti, gli sguardi, le emozioni, i sentimenti e le realtà individuali e collettive di questa gioventù ci permettono di ripensare l’identità e l’italianità, ridefinendo le frontiere geografiche e politiche tradizionali e tenendo conto della diversità dell’Italia contemporanea.

Source : Dossier Presse – © Sabrina Onana
Image: Affiche du documentaire – Dossier Presse – © Sabrina Onana