Alexandre Hollan, arbres – vies silencieuses

Un peintre dont la recherche artistique se concentre sur l’expérience de voir et de sentir
La galerie a le grand plaisir de consacrer une nouvelle fois une exposition à Alexandre Hollan.
Après 16 ans de collaboration, nous sommes, frappés par son observation du motif, toujours renouvelée. L?expérience de voir est au coeur de cette observation. La gestuelle, sûre et nerveuse, répond à la nature même des arbres
qu?il travaille au fusain, à l?encre ou à l?acrylique sur des formats qu?il n?a cessé
d?agrandir. Lorsqu?il s?agit des natures mortes baignées de lumière, traitées à l?aquarelle, le
geste s?efface presque comme les contours des objets dont la vie silencieuse le fascine.
Le travail d?Alexandre Hollan a toujours fait l?objet de textes d?auteurs, critiques qui lui sont
attentifs, tels Yves Bonnefoy, Pierre Wat, Bernard Blatter, Judith Geskó, Paul de Roux, Roger
Munier, Jean-Yves Pouilloux, Marie-Josée Mondzain?
En novembre 2010, Alexandre Hollan sera distingué par l?Académie des Beaux Arts.
Son travail a conquis de nombreux musées, institutions privées comme publiques et galeries
en France et à l?étranger : Centre Georges Pompidou ; Musée des Beaux Arts, Budapest ;
Fond d’Art Contemporain, Genève ; Museum der Modernen Kunst, Hanovre ; Kunsthaus,
Zurich ; Musée Jenisch, Vevey ; Fondation Planque ; Bibliothèque Nationale de Paris ; Musée
Villa dei Cedri, Bellinzona? il prépare deux grandes expositions au Musée de Beaux Arts de
Budapest (novembre 2011) ainsi qu?au Musée Fabre, Montpellier (printemps 2012).
« Regarder et sentir sont en moi, comme deux certitudes qui ne se comprennent pas ».
www.galerievieilledutemple.com
Sans titre, Alexandre Hollan, acrylique sur toile, 73x100cm,2010
Alexandre Hollan, arbres – vies silencieuses
Galerie Vieille du Temple
23 rue Vieille du Temple 75004 Paris?

Trouver avec Google Maps

Metro
Hôtel de Ville o Rambuteau (linee 1 o 11)

Laisser un commentaire