Eclat de la Renaissance italienne

L?exposition « L?Eclat de la Renaissance italienne » regroupe une vingtaine de tapisseries dont les modèles ont été donnés par trois artistes italiens du XIV-XV siècle: Raffaello, Giovanni da Udine et Giulio Romano (connu en France comme Jules Romain)
Presque toutes les tapisseries proviennent de la collection du roi Louis XIV et datent soit du XVIe siècle, soit du XVIIe siècle. Si les tissages XVIe des collections royales furent presque tous brûlés à la Révolution, ils furent prolongés par des tissages des Gobelins. Le nombre des tissages effectués au XVIIe siècle atteste du rayonnement de la Renaissance italienne dont l?éclat perdure et se prolonge avec des pièces tissées pour le Roi et la Cour sans discontinuer.
Raphaël est considéré comme le plus grand artiste de la Renaissance italienne ; il a su, au cours de sa brève carrière, créer une méthode, un style, un répertoire d?images qui ont nourri une bonne part de l?art européen jusqu?à Ingres et Delacroix inclus. L?exposition présente l?auteur de cartons de tapisseries le peintre ainsi que l?atelier.
Giovanni da Udine est un de ces artistes attachés à Raphaël dès la fin des années 1510. Il introduisit dans le décor des Loges du Vatican le décor de grotesques imité de la Maison dorée de Néron à Rome. L?exposition présente trois tapisseries rehaussées d?or sur le thème du Triomphe des dieux ; elles furent tissées à Bruxelles vers 1570 d?après des cartons fournis par Giovanni da Udine. Le décor est varié : des architectures filiformes et végétalisées, un vocabulaire ornemental composé de plantes et d?animaux mais aussi de monstres tels que griffons, sphinges et centaures.
Jules Romain est sans doute le plus important des élèves de Raphaël. Il est connu pour ses réalisations du Palais du Té à Mantoue, autour des années 1530. Mais il est aussi l?auteur de cartons de tapisseries qui furent tissées à Bruxelles au XVIe siècle puis aux Gobelins un siècle plus tard.
D’après Giovanni da Udine, Triomphe des dieux, Détail du triomphe de Minerve, tissage vers 1560
Paris, Mobilier national © P. Sébert
Horaires
Tous les jours 11h-18h ; fermé le lundi et jours fériés
Tarifs
PT : 6 euros ; TR : 4 euros Accès gratuit le dernier dimanche de chaque mois
Eclat de la Renaissance italienne
La Galerie des Gobelins
42 avenue des Gobelins
75013 Paris

Trouver cet endroit avec Google Maps

Métro
Les gobelins (ligne 7)

Laisser un commentaire