L’avant-garde russe et ses amazones

Dans la belle ville de Vicenza, connue pour les architectures de Palladio, une grande exposition sur l’avant-garde artistique russe et ses protagonistes féminines
A côté de Kandinskij, Malevic, Larioniv, Rodchenko il y avait Aleksandra Ekster, Natalja Goncarova, Ljubov Popova, Olga Rozanova, Varvara Stepanova. Elles étaient appelées « les amazones » à cause de leur goût pour l’expérimentation radicale. Pendant la première période de a revolution russe, marquée par une grande effervescence créative, ces femmes ne furent en aucun cas discriminées et eurent la possibilité d’exprimer leur créativité. Elles ont peint et exposé essemble, elles ont illustré des livres, discuté de théories esthétiques et politiques. Elles ont participé à toute les initiatives artistiques de cette période exceptionnelle. En fait c’est seulement l’histoire qui, n’ayant jamais abandonné son attitude machiste, a continué à les ignorer pendant très longtemps.
www.palazzomontanari.com
Natal?ja Goncarova
Donna su bestia, 1911
Olio su tela, 167,5×129,5 cm
Kostroma Museum-Preserve
L’avant-garde russe et ses amazones
Gallerie di Palazzo Leoni Montanari
Contrà Santa Corona 25 – Vicenza.

Trovare su Google Maps

Horaire
Mardi-dimanche 10h00 -18h00 ; fermeture lundi
Tarifs
6 ? entier; réduit 4 ?

Laisser un commentaire