Pagliacci et Cavalleria Rusticana

Un double hommage au vérisme italien
La passion du sud d?Italie pour la première fois sur la scène de l?Opéra de Paris.
Deux histoires qui se déroulent dans un petit village sicilien, deux histoires d?une violence flamboyante qui enregistrent un succès mondial immédiat: la réunion de ces deux opéras marque la naissance de la jeune école vériste de l?après-Verdi, à la fin du XIX siècle.
Le compositeur Pietro Mascagni s?inspire à une récolte de textes de Giovanni Verga, précurseur du mouvement vériste littéraire, pour Cavalleria Rusticana : une histoire très simple, condensée en un lieu et une seule journée, où la musique se rapproche des chansons populaires du sud d?Italie. La forme courte en un seul acte révèle l?originalité et la modernité de l??uvre.
Pagliacci de Leoncavallo reprend le même style vériste de Mascagni : il écrit une histoire de jalousie terrible et sanglante, abandonnant les ensembles vocaux élaborés alors en usage à l?opéra.
Le succès de ces ouvres se fonde sur la volonté d?évoquer de tranches de vie d?un point de vue réaliste, s?éloignant des intrigues des personnages nobles, historiques ou mythiques qui caractérisent l?opéra à cette époque.
www.operadeparis.fr
Maria Callas e i Pagliacci
Opéra National de Paris
Métro
Bastille (lignes 1, 5, 8)
Horaire
Début du spectacle 19.30
Durée 2h55 avec un entracte
Tarifs
5?, 15?, 35?, 55?, 75?, 90?, 115?, 140?

Laisser un commentaire