Bande de brigands en concert

Des musiciens exceptionnels, pleins d’énergie et de sens du spectacles forment cette Big Band Balcanique qui réunit la tradition tzigane roumaine avec celle de Macédonie
En roumain Taraf veut dire « bande », c’est à dire aussi ensemble de musique traditionnelle. Le « haïdouk », par contre, est un criminel, un hors-la-loi, un brigand. Le Taraf de Haïdouks est donc littéralement, une bande de brigands. Heureusement tout le monde sait désormais que Taraf de Haïdouks est aussi le nom d?un groupe déchaîné de musiciens roms qui, depuis sa participation au Latcho Drom de Tony Gatlif en 1991, s’est affirmé comme référence fondamentale de la musique tsigane de Roumanie. Depuis 2011 les Taraf se sont associés à une fanfare rom de Macédonie, la Koçani Orkestar, en formant ainsi une « Big Band Balcanique » à énergie inépuisable. Leur répertoire s’étend du pop balkanique aux ballades d?origine médiévale, jusqu’aux influence des musiques turques voire carrément bollywoodiennes….
www.citedelamusique.fr
© Daniel Kramer
Taraf de Haïdouks
Taraf de Haidouks & Kocani Orkestar

Cité de la Musique
221, avenue Jean Jaurès
19° arr. Paris


Trouvez sur googlemaps

Métro
Porte Pantin (ligne 5)
Horaire
20h
Tarifs
25 euros

Laisser un commentaire