Beat Generation

Pour la première fois en Europe une exposition tente d?illustrer le mouvement Beat. Peut-être un peu chaotique, l?exposition a certainement le mérite de dresser le portrait kaléidoscopique d?un courant littéraire et artistique qui a encouragé la liberté, la créativité et le refus des conventions.

La « Beat Generation » est née vers 1944 de la rencontre d’un groupe de jeunes auteurs qui fréquentaient la Columbia University de New York ; Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William Bourroughs. C?est en effet Kerouac qui se définit, avec ses amis, un membre de la « Beat Generation ». Ensuite John Clellon Holmes valide définitivement cette étiquette en la reprenant dans son roman générationnel « Go ». La génération « Beat » n?était pourtant pas si « abattue », puisqu?elle a ébranlé la société puritaine et raciste des Etats-Unis des années 1950. Le mouvement est au début éminemment littéraire. Les oeuvres plus marquantes sont « The Howl » de Allen Ginsberg, « On the road » de Jack Keruac et « The Naked Lunch » de William Borroughs. Autour de la librairie de Lawrence Ferlinghetti le mouvement profondément contestataire de la Beat Generation se définit non seulement par sa critique au puritanisme et aux conventions sociales, ainsi qu?à la stupidité d?un système médiatique asservi à consommation et aux intérêts purement économiques, mais aussi par un usage systématique de techniques littéraires s?opposant aux valeurs de la narration classique (techniques analogiques, cut-up et autres). L?esthétique « Beat » s?étend donc aux arts figuratifs (Allen Ginsbertg, Brion Gysin, Robert Frank, Charles Brittin, John Cohen, Harold Chapman) et se confronte avec l?oeuvre des cinéastes.

Dans le parcours , peut-être un peu confus, de l?exposition du Centre Pompidou on retrouve néanmoins des pièces extraordinaires, première entre toutes, le rouleau de Kerouac qui traverse toute la longueur de la salle. Dans l?ensemble, cette rétrospective très ambitieuse suggère l?ambiance de culture « beat » d’une manière qui pourrait parfois paraître un peu superficielle, mais l?idée est aussi celle de donner des suggestions invitant le public à lire, à se documenter et à découvrir de manière personnelle un univers tellement riche, varié et encore très actuel.

INFO
Centre Pompidou place Georges-Pompidou Paris 4e Rambuteau (11) RER : Chatelet – Les Halles (A/B/D) www.centrepompidou.fr
Bob Dylan & Allen Ginsberg
Beat Generation
Un article proposé par
Rachele Shamouni-Naghde
Guide-Conférencier Diplomée

Contactez-moi pour organiser vos visites guidées en français, italien ou anglais :
rachele.shamouni-naghde@orange.fr

Laisser un commentaire